Du courage, il en a fallu aux dizaines d’hommes et de femmes qui, sur les diverses listes qui se sont présentées au 1er tour des municipales dans notre ville, ont mis leur vie entre parenthèses pendant des semaines pour défendre  leur vision de l’avenir de Villejuif - tractage, permanences, animation de blogs ou de réunions : ils ont montré que l’engagement citoyen était toujous une idée neuve !

Du courage, il en a fallu aux quatre listes de l’opposition républicaine qui ont su se rassembler et proposer une véritable alternative aux Villejuifois, malgré les dictats des appareils politiques qui voulaient enfermer la ville dans une situation figée, et malgré les amalgames sectaires et les discours de haine et de peur qui ont marqué la dernière semaine de campagne.

Du courage, il va en falloir à cette belle majorité arc-en-ciel (divers gauche/ écologistes/ centristes/ droite républicaine) pour redresser une ville laissée exsangue par des années de mauvaise gestion. Du courage, mais aussi du temps et du soutien.

Du courage, il en faudra, aussi, à ceux qui seront passés du statut d’élu majoritaire à celui d’élu minoritaire. Qu’ils sachent se montrer une opposition constructive - tâche peut-être moins gratifiante mais si indispensable à une démocratie vivante.

Un grand merci, enfin - à ceux qui ont rendu possible la victoire de cette liste citoyenne et sans étiquette ; à ceux qui nous ont soutenus, Jorge Carvalho et moi-même, pendant nos six années de mandat ; et à tous ceux qui considèrent la politique non comme le lieu d’un affrontement guerrier et partisan, mais comme le lieu d’un débat possible, dans le respect mutuel et la recherche de l’intérêt des citoyens.

Répondre