Elections municipales (puis élections européennes) : l’année qui s’ouvre sera une année importante pour la vie démocratique de notre ville. Souhaitons que les différents candidats à la mairie sauront mener une campagne digne et riche autour des questions cruciales qui intéressent l’avenir des Villejuifois : grands projets d’urbanisme, situation financière de la ville et perspectives de développement économique, services de proximité et vie quotidienne… Une campagne qui (est-ce trop demander ?) ne défigurera pas les murs de notre ville pendant des semaines. Une campagne enfin qui redonnera espoir, confiance et envie aux électeurs, et notamment aux abstentionnistes, plus nombreux à chaque élection. Le taux de participation au soir des deux tours de scrutin sera un premier indice de la vitalité démocratique de notre ville. Et, quel que soit le résultat, espérons ensuite que la nouvelle équipe élue saura respecter l’ensemble des opinions qui s’expriment au conseil municipal, pour une démocratie apaisée et des débats fructueux.

Terminons ces vœux sur une boutade (quoique) : et si pour bien commencer le mandat, la nouvelle municipalité offrait une petite psychanalyse à la ville ? Elle pourrait par exemple s’adresser à l’ANPU (www.anpu.fr), Agence nationale de psychanalyse urbaine, qui s’est déjà penchée sur les névroses de dizaines de ville, dont Marseille, Tours, Arles, Melun, etc.  Bientôt 90 ans de communisme pour notre ville : parions que le cas intéresserait ces spécialistes !

Répondre